N°60 Des monnaies pour une prospérité sans croissance (version numérique)

La rédaction n’a pas ménagé ses efforts pour rendre la lecture de ce nouveau numéro la plus conviviale possible. Les découpages dans un billet de un Léman de l’artiste du Pays-d’Enhaut Corinne Karnstädt en couverture et dans les pages intérieures, les infographies explicatrices de la dessinatrice lyonnaise Emilie Seto, les photos plusieurs fois primées des Toscans Paolo Woods et Gabriele Galimberti sur les paradis fiscaux, sans oublier les dessins mordants de notre dessinateur genevois attitré Tom Tirabosco, servent des textes toujours particulièrement travaillés et vulgarisés.
 
Ces ajouts ont pour ambition d’entraîner le lecteur sur un sujet réputé très difficile et trop souvent délégué, à tort, aux seuls experts : le système monétaire. La manière dont la monnaie est créée et mise en circulation par les banques commerciales est l’un des grands impensés de l’écologie et, plus profondément, de l’économie. Il est pourtant crucial que la société civile s’y intéresse, car la façon dont les économies modernes gèrent la monnaie est source d’instabilité chronique, d’inégalités abyssales et de chaos écologique. Ce dossier met en sus en exergue les monnaies locales complémentaires dont le renforcement est nécessaire pour qu’elles puissent favoriser la transition écologique.
 
Ce numéro comporte également une interview d’Edward Mitchell, professeur de biologie à l’Université de Neuchâtel et auteur d’un article de premier plan sur la contamination des miels du monde entier par les insecticides néonicotinoïdes. Et une autre de Pamela Candea qui forme depuis dix ans des facilitateurs de cette méthode. Et donne des nouvelles de La Fève, premier supermarché paysan participatif en gestation, à Meyrin, de Tera, et de la transition d'une manière générale.

Hiver - printemps 2017 - 2018

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

060e

17.00 CHF