Les micro-organismes sont les meilleurs amis de l'homme

L’hygiénisme hérité du XIXe siècle cherche à évacuer les germes du milieu urbain. Mais cette stratégie évince de « vieux amis » invisibles – la biodiversité microbienne – avec lesquels l’espèce humaine coévolue depuis des millions d’années. Ce qui pourrait favoriser les allergies, maladies auto-immunes et inflammations de l’intestin qui se déploient dans le monde. Une solution s’impose pour inverser cette tendance : multiplier les – petits et grands – espaces verts en ville.

Avril - mai - juin 2016

En savoir plus

057-046

2.00 CHF

  • Auteur : LRD avec Graham A.W. Rook, professeur au Centre de microbiologie clinique de l’University College de Londres.
  • Auteur : Rob Knight est professeur à l’Université de Californie San Diego.