La Suède pave la voie d'une réduction de l'usage d'antibiotiques chez les animaux

L’une des sources majeures de la circulation d’antibiotiques vectrice d’antibiorésistance chez les humains est leur utilisation dans les élevages. Tout ce qui peut conduire à abaisser l’administration de ces médicaments chez les animaux est donc souhaitable. A cet exercice, les meilleurs sont les Scandinaves. Leur recette : multiplier les mesures qui, mises bout à bout, tiennent en respect les infections bactériennes sans avoir à recourir à ces molécules dont l’efficacité est gravement menacée. Et si les antibiotiques sont quand même nécessaires, faire preuve de parcimonie.

Avril - mai - juin 2016

En savoir plus

057-036

5.00 CHF