Histoire des relations entre santés humaine et animale

A l’époque prémoderne, la médecine est unie : les animaux n’ont certes pas d’âme, mais la médecine apprend quand même beaucoup d’eux. La formation et la profession de vétérinaire naissent à la fin du XVIIIe siècle. Mais ce n’est qu’au XXe siècle, surtout durant l’après-guerre, qu’elle se coupe en grande partie de la médecine humaine. Pas pour longtemps. Le retour en force des maladies infectieuses qui traversent les barrières humain-animal amène à reconnaître à nouveau, à partir des années 1980, la communauté de destin qui relie les humains aux animaux et aux écosystèmes.

Avril - mai - juin 2016

En savoir plus

057-032

3.00 CHF

  • Auteur : Michael Bresalier, Angela Cassidy et Abigail Woods sont chercheurs au Département d’histoire du King’s College, à Londres.