Extraction minière : de l'excès à l'indispensable (version papier)

De la haute cordillère des Andes au cœur de l’Afrique, du Queensland, en Australie, à l’Alberta, au Canada, partout des hommes et des femmes se lèvent contre les excès de l’extraction minière. Partout des populations crient que leur eau est plus importante que l’or, le pétrole, le charbon, le gaz de couche ou de schiste.

L’industrie extractive vit un âge d’or sans précédent. Depuis 2000, au lieu de ralentir, la consommation mondiale de matières et d’énergie s’envole. Au point que la résistance n’a jamais été aussi forte, dans le monde, face aux projets qui visent à extraire jusqu’à la dernière once de minerai ou de combustible fossile de la Terre. Et sur ces fronts de résistance, de nouvelles idées pour vivre ensemble de manière soutenable se forment, des alliances inédites se nouent.

Cette histoire passionnante, c’est celle que ce dossier de LaRevueDurable raconte. Il accorde une grande place à l’extraction artisanale. La recension du nouveau livre de la célèbre journaliste canadienne Naomi Klein, This Changes Everything, éclaire toutes ces luttes d’une lumière combative pleine d’espoir.

Et aussi dans ce numéro:

  • L’interview de Philippe Madec, sur l’architecture empathique et bienveillante
  • Un minidossier sur les barrages des Plats et de Sivens, en France
  • Une analyse de la marche à New York, le 21 septembre, lorsque 400 000 personnes ont poussé un énorme cri de colère face à la débandade politique sur le climat
  • Et l’un des poèmes les plus émouvants jamais publiés sur le climat, de Kathy Jetnil-Kijiner, des îles Marshall, en Micronésie, dédié à sa fille Matafele Peinam.

Novembre - décembre 2014 - janvier 2015

Aller à la version numérique

Vous êtes sur la version papier

17.00 CHF