L'eau est l'affaire de tous (version papier)

Parmi les besoins fondamentaux de l’humanité, l’eau vient au premier rang : l’eau pour boire et, plus encore, pour fabriquer de la nourriture. Or, la poussée démographique met une pression gigantesque sur les ressources en eau de la planète et pose un défi énorme en termes d’infrastructures à construire, en particulier en Asie. De plus, l’industrialisation générale des activités humaines menace la qualité des eaux.

Face à l’utilisation colossale de l’eau et à sa pollution tous azimuts sur la planète, ce dossier déploie un panorama succinct des problèmes les plus évidents liés à cette situation et les pistes qui existent pour l’améliorer. En vrac, il s’agit de maîtriser la consommation d’eau en agriculture, d’épargner les écosystèmes dont le rôle régénérateur est essentiel, de mieux comprendre les mécanismes liés à l’eau pour faciliter la prise de décisions, d’organiser la concertation autour des conflits d’usage, de se préparer face aux bouleversements du cycle de l’eau que le réchauffement global prépare et de financer l’accès à l’eau en privilégiant les options les plus simples, les moins chères et qui s’appuient le plus possible sur les savoir-faire locaux.

Et dans cette affaire sans doute plus encore que dans toute autre, il apparaît que rien ne saurait remplacer l’implication de chacun pour sauvegarder l’eau là où il vit.

 Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec Ghislain de Marsily : Préserver l'eau pour l'agriculture dans le monde
  • Coup de projecteur : La Suisse n'est pas durable
  • Campagne : L'environnement à la recherche de son organisation mondiale
  • Initiative : En Colombie, l'association Tchendukua-Ici et Ailleurs aide les Indiens Kogis

Octobre - novembre 2003

Aller à la version numérique

Vous êtes sur la version papier

En savoir plus

10.00 CHF