De l'extraction prédatrice à l'extraction indispensable

Une grande partie de la gauche et nombre d’ONG occidentales se félicitent de la génération actuelle de présidents latino-américains, qui réussissent à faire reculer la pauvreté dans leur pays. Ces succès enferment pourtant ces Etats dans la voie d’un extractivisme débridé, piège fatal pour d’importantes populations riveraines des mines et pour la biosphère. Pour sortir de là, les mouvements sociaux sud-américains mettent en avant des options fondées sur d’autres conceptions du vivre ensemble et de la nature.

Novembre - décembre 2014 - janvier 2015

En savoir plus

2.00 CHF

  • Auteur : Eduardo Gudynas est secrétaire exécutif du Centre latino-américain pour l’écologie sociale, à Montevideo, en Uruguay.