Loi sur la transition énergétique

Publié le : 2 octobre 2014

Loi sur la transition énergétique

L’absence d’objectif national d’efficacité énergétique à l’horizon 2030 fait aussi réagir. Selon Anne Bringault, du Réseau action climat (RAC), qui a suivi tout le processus politique au sein du Conseil national de la transition, tout le monde – ONG, élus, syndicats – est d’accord sur la nécessité d’inscrire un objectif d’efficacité énergétique en 2030, sauf le Medef. Pour l’organisation patronale, cet objectif s’oppose à une politique de croissance économique.

Le mouvement Energie partagée salue en revanche l’obligation prévue pour tout projet d’énergie renouvelable d’ouvrir son capital aux habitants de la zone d’implantation. Mais regrette que ces investissements ne puissent pas profiter des mêmes avantages fiscaux que les entreprises solidaires.

Sur ce sujet, voir le dossier L'énergie citoyenne est vitale pour la transition énergétique.