La température monte

Publié le : 7 janvier 2016

L’année 2015 sera la plus chaude jamais enregistrée. La température moyenne à la surface du globe franchira sans doute le seuil, aussi symbolique que significatif, d’un réchauffement de 1°C par rapport à l’époque préindustrielle. Cette situation résulte des effets conjugués d’un puissant épisode El Niño et du réchauffement climatique dû aux activités humaines. Voilà les éléments centraux du bilan de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) publié peu avant l’ouverture de la 21e Conférence des Nations unies sur le climat (COP21), à Paris.

L’OMM indique aussi que les années 2011 à 2015 représentent la période de cinq ans la plus chaude jamais enregistrée. Les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont atteint de nouveaux pics : au printemps boréal 2015, pour la première fois, la teneur en CO2 a franchi la barre des 400 ppm (parties par million) en moyenne mondiale.

www.wmo.int