Protéger le patrimoine mondial de l'humanité

Le poison, c’est bien connu, est souvent dans la dose. Ce dicton s'applique au tourisme. Pratiqué avec modération, il draine des revenus utiles pour entretenir et étudier le patrimoine historique, culturel et naturel. Les communautés locales en retirent alors des avantages qui les poussent à s’intéresser à leur patrimoine. Mais a contrario, l’afflux massif incontrôlé de visiteurs menace la survie des sites et des monuments fragiles et déstabilise les populations locales dans leur identité même. L’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) s’attache à tirer les leçons des expériences qui concilient tourisme et respect des sites uniques.

Juin - juillet - août 2004

En savoir plus

011-039

2.00 CHF