Ecologie et morale. Refonder le monde sur une vision plus juste de la nature humaine (version numérique)

L'être humain serait, par essence, égoïste. L'économie de marché repose sur cette idée qui s'est infiltrée partout dans le monde contemporain. Pourtant, les travaux récents montrent que deux aspirations symétriques traversent l'être humain : l'égoïsme et l'altruisme. La morale, affirme le biologiste et psychologue britannique Robert Hinde, auteur central de ce dossier, peut se définir comme un juste équilibre entre ces deux aspirations. La crise écologique est une manifestation éclatante d'un déséquilibre en faveur de la première. Pour y apporter des réponses crédibles, ce dossier met en avant trois actions majeures : recréer plus d'égalité, cesser les mensonges du climato-scepticisme et activer la transition écologique. Un dossier qui place l'être humain en son coeur.

Aussi dans ce numéro :
Bill McKibben : « Les trois chiffres qui mènent à la catastrophe climatique »
Hervé Kempf : « Nous avons les moyens de changer d'époque »

Mars - avril - mai 2013

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

048e

15.00 CHF