Hiroshima n'a rien perdu de son horreur soixante ans après

Depuis soixante ans, l’humanité vit avec une épée de Damoclès nucléaire sur la tête. A l’heure où tous les Etats dotés d’un arsenal nucléaire,la Coréedu Nord et – plus encore sans doute – l’Iran déstabilisent le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), il est salutaire de revenir sur le crime commis à Hiroshima et à Nagasaki en août 1945. Certes, sous bien des aspects, le monde en2005 abeaucoup changé. Néanmoins, la réflexion sur les conséquences de l’invention de la bombe atomique – puis thermonucléaire – pour l’humanité et la place de la recherche scientifique plonge ses racines dans les événements de cette époque.

Juillet - août 2005

En savoir plus

016-051

4.00 CHF

  • Auteur : LRD
  • Auteur : Jean-Marie Collin est chercheur associé au Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits (CDRPC).
  • Auteur : Simon Rogers est journaliste au quotidien britannique « The Guardian ».