Face aux changements climatiques, les peuples indigènes se défendent

Parce qu’ils sont difficiles d’accès, leurs territoires – montagnes, déserts, pôle, îles, forêts – ont sauvé de nombreux peuples indigènes de l’acculturation. Mais ces niches écologiques marginales sont aussi très vulnérables aux changements climatiques. Du pôle Nord au Pacifique, les peuples autochtones sont ainsi souvent les premiers confrontés aux effets du réchauffement de l’atmosphère. Pour y faire face, certains se saisissent du droit, d’autres puisent dans leurs savoirs ancestraux.

Août - septembre -octobre 2007

En savoir plus

026-028

1.00 CHF

  • Auteur : LRD