Préserver ensemble les langues et la biodiversité

Le nombre de langues parlées dans le monde diminue à vitesse grand V, entraînant une perte culturelle majeure. Et les zones riches en diversité linguistique coïncidant avec les zones riches en diversité biologique, cette disparition recouvre une érosion parallèle des espèces. Conséquence pratique : sauvegarder la biodiversité et les langues et les cultures autochtones passe par des actions conjointes.

Août - septembre - octobre 2007

En savoir plus

026-022

2.00 CHF

  • Auteur : Daniel Nettle enseigne la psychologie à l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni.