Bernard Charbonneau : la liberté dans l'équilibre entre nature et société

Dans le paysage de l’écologie politique française, Bernard Charbonneau (1910-1996) occupe une place de premier plan aux côtés de son grand ami et contemporain Jacques Ellul (1912-1994). Tous deux attachés au Sud-Ouest, ils ont traversé les cataclysmes du XXe siècle en posant des jalons essentiels sur la voie du mouvement écologiste.

Bernard Charbonneau voyait dans la nature la source et le garant de l’expression d’une authentique liberté humaine. La détruire, c’est se couper de cette source irremplaçable pour l’humanité. Par ses écrits et son engagement, cet homme public, mais discret, s’est investi sa vie durant pour fonder la protection de la nature.

Mars - avril 2011

En savoir plus

041-068

2.00 CHF

  • Auteur : Mathieu Gervais est doctorant à l’Ecole pratique de hautes études, à Paris, où il étudie les liens entre écologie et religion.