Vers un tourisme de proximité, riche d'expériences fortes (version numérique)

« Xavier de Maistre montre, dans son Voyage autour de ma chambre publié en 1794, qu’il n’est pas nécessaire de partir au loin pour être confronté à l’altérité et vivre des aventures. Citoyens et acteurs touristiques doivent tous assumer leurs responsabilités. De leurs choix et de leurs comportements dépendent l’avènement d’un tourisme et de loisirs durables qui, au lieu de consumer la nature et de banaliser les paysages, se déploieront en parfaite intelligence avec les équilibres écologiques et les populations d’ici et d’ailleurs. »

Ce paragraphe de Rafaël Matos-Wasem, professeur à l’Ecole suisse de tourisme de Sierre, résume à merveille les intentions de ce dossier consacré au tourisme, qu’il a en partie inspiré. L’idée générale est que pour limiter l’impact du tourisme sur le climat et pérenniser des pratiques touristiques aujourd’hui beaucoup trop dépendantes du pétrole, il apparaît pertinent de voyager moins et moins loin pour profiter plus et plus longtemps des lieux de villégiature.

Sous forme de slogan, cela pourrait donner : « Qui va lentement profite mieux » ou, plus amusant, « Plutôt local que low-cost » !

Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec jean-Christophe Hadorn : Si l'on veut sauver l'avenir, il faut investir massivement dans le photovoltaïque
  • Minidossier : La compensation volontaire de plus en plus dévoyée
  • Coup de projecteur : Le charbon, ennemi public numéro un

Juillet - août - septembre 2008

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

030e

15.00 CHF