Les sports de nature valorisent la montagne, mais la soumettent à une très forte pression

L’essor des sports de nature contribue à un développement économique plus diffus et réputé plus « doux » que celui des grands équipements touristiques. Pour autant, leur impact environnemental est loin d’être neutre. Exploration des contours de cet épineux défi pour la durabilité des territoires de montagne.

Juillet - août - septembre 2006

En savoir plus

021-036

2.00 CHF

  • Auteur : Philippe Bourdeau est enseignant-chercheur à l’Institut de géographie alpine de l’Université Joseph Fourier de Grenoble, en France.