Marche et paysage, le rôle de l'expérience vécue

Marcher est plus qu’un moyen de se déplacer d’un point à un autre, qu’un exercice physique qui fait du bien au corps. C’est aussi une manière de s’unir au monde par les cinq sens et la proprioception, qui fait que l’on se tient fermement sur le sol et que l’on coordonne ses mouvements de façon harmonieuse. Et pour l’élévation spirituelle du marcheur, rien ne vaut le paysage naturel.

Juillet - août - septembre 2008

En savoir plus

030-023

2.00 CHF

  • Auteur : Bertrand Lévy est maître d’enseignement et de recherche au Département de géographie et à l’Institut européen de l’Université de Genève.