L'industrie nucléaire n'est pas vecteur de développement, mais de chaos

La sortie de Nicolas Sarkozy fin juillet en Libye sur l’énergie nucléaire vecteur de développement et de paix dans le monde est tout sauf rassurante. Dans un rapport paru en juillet 2007, le Groupe de recherche d’Oxford, think tank basé à Londres, au Royaume-Uni, conclut tout à l’opposé qu’un essor mondial de cette énergie a peu de chances d’affecter les émissions de dioxyde de carbone (CO2) à cette échelle tout en augmentant la prolifération et le potentiel du terrorisme nucléaire.

Août - septembre - octobre 2007

En savoir plus

026-007

1.00 CHF