En 2050, l'électricité photovoltaïque pourrait atteindre 30% de la production mondiale

La technologie photovoltaïque s’apprête à prendre son essor au niveau mondial. Forte de plus de vingt années de recherche fondamentale sur les nouveaux matériaux appliqués à ce secteur, Martha Lux-Steiner fait partie de ceux qui lui prévoient un bel avenir à relativement court terme. Pour que cette projection optimiste devienne réalité, elle défend le photovoltaïque avec détermination au sein de diverses instances de politique de la recherche nationales – en Suisse et en Allemagne – et internationales.

Rien ne prédestinait Martha Lux-Steiner, qui est issue d’une famille de médecins, à travailler dans ce domaine – excepté, bien sûr, son nom : lux signifie lumière en latin ! Aujourd’hui, cette Suissesse est la première femme titulaire d’une chaire de professeur de physique à l’Université libre de Berlin. A l’Institut Hahn-Meitner, elle dirige une équipe d’une soixantaine de personnes qui cherchent à améliorer l’efficacité des technologies photovoltaïques.

Février - mars 2005

En savoir plus

014-006

3.00 CHF

  • Auteur : LRD
  • Rencontre avec : Martha Lux-Steiner dirige le département Systèmes de matériaux hétérogènes, à l’Institut Hahn-Meitner, à Berlin, et est professeur à l’Université libre de Berlin, en Allemagne.