Le réchauffement climatique est un fait au même titre que les lois de Newton

Rencontre avec Thomas Stocker. 

Avec la bagatelle de quinze articles publiés dans les revues Nature et Science de 2003 à 2006, la division « Climat et physique de l’environnement » de l’Université de Berne jouit d’un rayonnement exceptionnel. Paléoclimatologue et modélisateur du climat passé et futur, son directeur Thomas Stocker est une figure majeure de l’étude du climat au niveau international.

Il a notamment coordonné l’un des chapitres les plus exposés du quatrième rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), qui sera rendu public en janvier à Paris : celui intitulé « Projections climatiques globales ».

Dans le sillage de la tournée européenne retentissante d’Al Gore pour présenter Une vérité qui dérange, l’occasion était belle de faire le point avec Thomas Stocker sur l’état des connaissances sur le changement climatique, le rôle et le fonctionnement du Giec.

Décembre 2006 - janvier - février 2007

En savoir plus

023-009

3.00 CHF

  • Auteur : LRD
  • Rencontre avec : Thomas Stocker est directeur de la division Climat et physique de l’environnement à l’Institut de physique de l’Université de Berne, en Suisse.