Le territoire et ses acteurs, base d'une politique durable de l'énergie

Rencontre avec Marc Jedliczka.

Homme de terrain et de conviction aux multiples engagements, Marc Jedliczka a pour originalité d’être, dans un domaine aussi technique que l’énergie, autodidacte. Son parcours qui le mène à jouer aujourd’hui un rôle de premier plan dans la promotion de pratiques énergétiques plus durables en France commence par… une grève des études pour manifester sa rébellion face à la société.

Aussi s’amuse-t-il à dire qu’il a passé dans sa jeunesse de nombreux concours… de circonstance et bénéficié d’une formation à l’œil au contact des ingénieurs. Plus sérieusement, à la base de son plaidoyer pour des pratiques énergétiques plus sobres et plus efficaces, et la promotion des énergies renouvelables, il y a le refus d’un système non durable.

Aujourd’hui, les ratés de ce système sont assez clairs pour que de plus en plus d’autorités publiques fassent opportunément appel aux compétences qu’il a contribué à développer à la tête de l’association Hespul et dans plusieurs autres organisations aux buts similaires. Hespul couvre trois domaines : le photovoltaïque, le territoire et l’éco-urbanisme. L’un des credo de Marc Jedliczka est que toutes les initiatives intéressantes sur l’énergie et le climat proviennent du territoire.

Mars - avril - mai 2010

En savoir plus

037-010

3.00 CHF

  • Auteur : LRD
  • Rencontre avec : Marc Jedliczka est directeur général de l’association Hespul, à Villeurbanne, en France.