Sortir du déni ou du dépit, rejoindre l'élan collectif

Toute personne qui découvre le potentiel déstabilisateur explosif du pic pétrolier et du changement climatique fait face à une difficulté d’ordre psychologique : comment comprendre qu’en 2010, les pays industriels persistent à accentuer leur dépendance aux énergies fossiles au point où ils le font ? Pourquoi un tel aveuglement, un tel fourvoiement collectif ?

Si l’on a bien lu et compris la littérature sur l’épuisement inexorable du pétrole au cours des prochaines décennies et sur la déstabilisation du climat sous l’effet des émissions de gaz à effet de serre, comment, au vu des choix les plus structurants des nations industrielles qui, dans leur très grande majorité, surtout pour le pétrole, font quasiment comme si de rien n’était, ne pas ressentir un profond désarroi ou, alternativement, ne pas être conduit à douter de la réalité même de ces phénomènes, en tout cas de l’urgence qu’il y a à y apporter des réponses fortes ?

Juin - juillet - aôut 2010

En savoir plus

038-019

0.00 CHF

Ajouter au panier
  • Auteur : LRD