Les négotiations sur le climat ont perdu vingt-trois ans, mais cela peut changer

Depuis 1992, les Etats qui participent aux négociations internationales pour contrer la dérive climatique se focalisent sur les émissions de gaz à effet de serre sans lever le petit doigt pour limiter la production d’énergies fossiles. Pour être efficace, l’Accord de Paris qui sera signé fin décembre doit inclure un budget pour l’extraction des énergies fossiles depuis les réserves existantes, et une date pour un moratoire sur l’exploration et le développement de nouvelles réserves.

Août-septembre-octobre 2015

En savoir plus

055-018

3.00 CHF

  • Auteur : George Monbiot est chroniqueur au quotidien The Guardian