La civilisation thermo-industrielle va s'effondrer avant 2030

L’Institut Momentum anime, depuis mai 2011, un séminaire mensuel afin d’entrevoir peu à peu comment construire les sociétés post-pétrolières et – point crucial – esquisser les voies d’une descente énergétique maîtrisée. Ce précieux think tank en quête de réponses aux maux du système sclérosé en place cherche à créer une nouvelle utopie, terreau nécessaire d’un nouvel imaginaire social1.

Partenaire éditorial de cette aventure qui met le doigt sur le cœur du défi contemporain, LaRevueDurable rend ici compte du premier séminaire, ouvert par une conférence d’Yves Cochet. Figure historique des Verts français, élu bien connu de Paris, Yves Cochet fait ici appel à ses compétences de mathématicien et à ses convictions les plus profondes pour envisager avec méthode les causes physiques fondamentales de l’effondrement de la société moderne, qu’il estime imminent.

C’est là une prise de position essentielle pour comprendre la situation dans laquelle – le pétrin dans lequel – l’humanité s’est mise. Pour autant, cela ne signifie nullement la fin de l’espoir. La suite dans les prochaines éditions de LaRevueDurable.

Décembre 2011 - janvier - février 2012

En savoir plus

044-064

2.00 CHF

  • Auteur : Yves Cochet est mathématicien, membre d’Europe Ecologie-Les Verts, député de Paris et ancien ministre de l’Aménagement du territo2002).ire et de l’environnement (2001-