Pour éviter la catastrophe numérique et écologique, il faut dompter la dopamine

La littérature sur les moyens de pousser les humains à passer des heures sur internet cible un maillon cérébral décisif dans les mécanismes fondamentaux de l’apprentissage : l’axe dopamine-striatum. Depuis vingt ans, la façon dont cette connexion impliquée dans les addictions est activée au coeur du cerveau est mieux comprise. Une question de première importance, désormais, est de réussir à savoir comment en tenir compte pour forger des sociétés capables de sortir de l’ivresse de la satisfaction immédiate et de l’aliénation numérique.

Eté-Automne 2019

En savoir plus

063-038

4.00 CHF

  • Auteur : LRD