Evaluer les entreprises avec des critères écologiques et sociaux fondamentaux

Trois partenaires de l’investissement éthique – une fondation d’investissement, une banque et une agence de notation sociale et environnementale – tentent de changer le regard de la finance « durable ». Leur but : aller droit à l’essentiel en regardant l’impact environnemental le plus important des entreprises – c’est-à-dire, le plus souvent, leurs émissions de dioxyde de carbone (CO2) – et leur capacité à créer des emplois.

Alors que les limites du système actuel de notation sociale et environnementale sont flagrantes, ces deux nouveaux critères n’ont pas vocation à le remplacer : ils le renforcent de façon très convaincante.

Octobre - novembre 2006

En savoir plus

022-059

3.00 CHF

  • Auteur : LRD
  • Auteur : Yvan Maillard est analyste en durabilité à Centre Info, à Fribourg, en Suisse.