Le mythe du découplage

La réponse convenue au dilemme de la croissance est d’en appeler au « découplage » : il s’agit de reconfigurer les processus de production et de concevoir différemment les biens et les services pour faire en sorte que les résultats économiques dépendent de moins en moins des flux de matières. Cependant, les faits démontrent que cette réponse est incapable de permettre à l’économie de continuer dans les limites écologiques et d’échapper à la pénurie de ressources.

Décembre 2009 - janvier - février 2010

En savoir plus

036-031

2.00 CHF

  • Auteur : Tim Jackson est professeur de développement durable et dirige le groupe de recherche Styles de vie, valeurs et environnement (Resolve) à l’Université du Surrey. Il est aussi commissaire à l’économie à la Commission britannique du développement durable.