L’argent que la Banque centrale européenne crée profite aux riches et détruit le climat

« Assouplissement quantitatif ». Sous cette obscure expression technique, la Banque centrale européenne (BCE) mène une politique de création monétaire qui vise à réparer une économie très endettée. Malheureusement, sous prétexte de neutralité monétaire et d’indépendance vis-à-vis des Etats, elle favorise les plus riches et les plus gros émetteurs de CO2. Les moyens de faire autrement ne manquent pourtant pas.

Hiver - Printemps 2017 - 2018

En savoir plus

060-036

2.00 CHF

  • Auteur : LRD