Remettre la planification familiale au coeur de l'agenda du développement

La perte du lien entre la baisse de la natalité et le développement économique durant les années 1990 a relégué la planification familiale en bas de la liste des priorités du développement international. Depuis, les fonds alloués au planning familial sont en chute libre au profit des programmes de lutte contre le sida. La démographie reste pourtant incontrôlée dans de nombreux pays, en particulier en Afrique subsaharienne.

Mars - avril - mai 2007

En savoir plus

024-028

2.00 CHF

  • Auteur : John Cleland est médecin et professeur de démographie médicale à la London School of Hygiene and Tropical Medecine, à Londres, au Royaume-Uni.