La désobéissance civile relance l'écologie en France

La désobéissance civile consiste à poser des actes publics de transgression non-violente de la loi ou à la limite de la loi et à les revendiquer à des fins politiques. Depuis la fin des années 1990, cette méthode est en plein essor en France en lien avec la cause écologique. Les « désobéissants » y voient un précieux moyen d’accélérer les nécessaires évolutions sociales. Ils agissent cependant à leurs risques et périls, avec beaucoup de courage.

Décembre 2011 - janvier - février 2012

En savoir plus

044-040

2.00 CHF

  • Auteur : Graeme Hayes est maître de conférences à l’Université d’Aston, à Birmingham, au Royaume-Uni, et chercheur CNRS au Centre de recherches sur l’action politique en Europe (Crape), à l’Institut d’études politiques de Rennes, en France.