Plaidoyer pour une remobilisation des populations

Plutôt que de solliciter leurs sympathisants pour exercer une pression maximale sur les gouvernements et les entreprises, de nombreuses Organisations non gouvernementales environnementales (ONGE) privilégient les opérations médiatiques, le lobbying et la négociation. Il apparaît pourtant que cette stratégie est un piège. Les Amis de la Terre l’ont bien compris. Analyse de la situation depuis l’autre côté de la Manche.

Décembre 2011 - janvier - février 2012

 

En savoir plus

044-020

2.00 CHF

  • Auteur : Christopher Rootes dirige le Centre d’études des mouvements sociaux et politiques, à l’Université du Kent, à Canterbury, au Royaume-Uni.