Les entreprises érigent de "nouvelles enclosures" pour s'approprier le vivant

De « nouvelles enclosures » s’ajoutent à la propriété intellectuelle pour renforcer le contrôle des entreprises sur les semences génétiquement modifiées (GM). Aussi, pour se prémunir des monopoles qui menacent la biodiversité et les paysans, les stratégies de résistance ne peuvent pas se limiter à condamner les « brevets sur la vie ». Et la communauté internationale doit s’appuyer sur une convention internationale pour créer un organisme qui évalue, accepte ou rejette les nouvelles technologies.

Septembre - octorbe 2004

En savoir plus

012-041

2.00 CHF

  • Auteur : Hope Shand est directrice de la recherche au groupe Erosion, Technology and Concentration (ETC Group), à Chapel Hill, en Caroline du Sud, aux Etats-Unis.