Les montagnes envisagées comme "bien commun" de l'humanité

Partout dans le monde, les montagnes sont le lieu géographique où la propriété collective  et la propriété domaniale sont les plus importantes. Depuis le Sommet de la Terre, à Rio, l’idée pointe de les considérer comme un patrimoine commun de l’humanité. Elle apparaît toutefois trop ambitieuse, voire déplacée. Les montagnes n’en demeurent pas moins un laboratoire très sensible du développement durable.

Juillet - août - septembre 2006

En savoir plus

021-023

2.00 CHF