Tera s'apprête à produire un patrimoine de communs

ARTICLE GRATUIT

Tera entre dans une nouvelle phase. Lors du TeraTour 2015, ses premiers volontaires ont sillonné la France durant les trois mois d’été pour recueillir les germes du monde de demain. Cette aventure ne sera pas de trop pour affronter les difficultés de la nouvelle phase du projet qui commence maintenant.

Sur un terrain de douze hectares, à Masquières, dans le Lot-et-Garonne, dans le sud-ouest de la France, seront posées les premières briques de l’appareil productif de l’écovillage : il s’agira de produire mensuellement, d’ici juin 2017, douze biens et services – les « effets d’usage » – pour une dizaine de foyers (une trentaine de personnes) selon un canevas et une méthode très cadrés et pensés. Cette contrainte peut paraître excessive. Elle est pourtant impérative pour que le rêve puisse prendre chair.

Janvier - février - mars 2016

En savoir plus

056-066

0.00 CHF

Votre abonnement numérique vous donne libre accès à tous les pdfs disponibles sur le site. Pour accéder à chaque pdf, vous devez ajouter le produit désiré au panier, accepter les conditions générales de vente et confirmer la commande. Vous trouverez les documents à télécharger dans le détail de votre historique d’achats.

  • Auteur : * Frédéric Bosqué a cofondé l’association Tera, dont Marie-Hélène Muller est présidente.