La justice climatique du point de vue des victimes

Pour établir un accord international juste sur le climat, les cadres classiques fondés sur une distribution équitable des puits de carbone terrestres pêchent de plusieurs manières fondamentales. Ils font fi des différences en termes de besoins d’énergie et d’impacts selon les lieux. Ils ignorent la question désormais très réelle de l’adaptation. Ils accusent un retard sur la littérature sur la reconnaissance des plus vulnérables. Et ils auraient tout à gagner à adopter la perspective des capabilités nécessaires pour vivre dans un climat bouleversé.

Mars - mai 2015

En savoir plus

054-026

4.00 CHF

  • Auteur : David Schlosberg est professeur de politique environnementale à l’Université de Sidney, en Australie.