Aux origines de l'engagement des villes dans le développement urbain durable

La Ville de Genève organise et accueillera, en avril 2013, la Conférence européenne des villes durables sous l’égide du Conseil international des initiatives écologiques locales (ICLEI). Cette association de collectivités locales regroupe quelque 1200 communes, agglomérations et associations municipales dans près de 80 pays. Mission : promouvoir un développement urbain soutenable partout dans le monde. LaRevueDurable saisit l’occasion de cette conférence pour publier, en partenariat avec la Ville de Genève, une série de cinq articles afin notamment de faire connaître cette organisation au public francophone.

Première étape de ce parcours : la genèse de l’ICLEI. Comment cette instance, qui forme un réseau international de villes, est-elle née ? Certes, elle a été fondée en 1990, à New York. Mais quelle était la situation géopolitique qui a présidé à sa création ? Ce passage par l’histoire et le contexte nord-américain est essentiel pour pleinement saisir, dans un monde aux perspectives bouleversées par la crise écologique gravissime en cours et les échecs répétés de la politique climatique internationale, ce qu’apporte déjà – et pourrait apporter ! – ce tissu mondial de villes à la gouvernance planétaire du climat et de la durabilité.

Comment, après Copenhague… et vingt ans après le premier Sommet de la Terre, l’ICLEI représente-t-il une carte à même de renouveler l’action climatique et écologique mondiale ? Le nécessaire retour aux sources pour le savoir occupe ce premier article. A cette fin, LaRevueDurable a sollicité la géographe Cyria Emelianoff. Cette très grande spécialiste française de la ville durable vient de soutenir son dossier d’habilitation à diriger des recherches à l’Université du Maine, au Mans, en France. Ce texte est issu de ce volumineux document intitulé « Les pouvoirs locaux dans la mondialisation écologique : remodeler l’environnement planétaire et urbain ».

Avril - mai - juin 2012

En savoir plus

045-056

3.00 CHF

  • Auteur : Cyria Emelianoff est géographe, maîtresse de conférences à l’Université du Maine, au Mans, en France.