Construire et rénover : les écomatériaux débordent d'atouts (version numérique)

Bois, pierre naturelle, paille, chanvre, ouate de cellulose et métisse : parmi d’autres, ces écomatériaux constituent une piste hautement prometteuse pour changer la face du monde de la construction. Ils signifient moins d’énergie – dite grise – et plus d’emplois, moins d’émissions de gaz à effet de serre et des métiers plus sains, moins d’édifices standardisés et une profession plus riche, créative, souvent héritière de savoir-faire régionaux. Les éco-matériaux contribuent à réconcilier l’espace bâti avec la biosphère, l’espèce humaine avec son milieu de vie.

Ce trente-quatrième dossier de LaRevueDurable s'intéresse beaucoup aux isolants thermiques d’origine végétale à faible énergie grise. Il montre qu'il est possible de les utiliser dans des édifices de plusieurs étages, y compris dans des bâtiments publics, par exemple des écoles, d'assurer ces bâtiments en bonne et due forme, d'étoffer les formations qui banalisent leur usage, de fédérer les artisans, de structurer les filières pour faire baisser les coûts et de promouvoir ainsi un environnement construit plus écologique, durable et solidaire. 

Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec Jean-Marc Lévy-Leblond : Les sciences n'entreront en culture que si elles s'ouvrent à la démocratie
  • Portrait : Ivan Illich, chrétien, libertaire, écologiste

Juin - juillet - août 2009

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

034e

15.00 CHF