L'écoquartier, brique d'une société durable (version numérique)

L’écoquartier – ou quartier durable – cristallise en ce moment une énorme attention en France et en Suisse. C’est vrai aussi bien dans la société civile qu’au sein des autorités publiques, tandis que les professionnels de la construction n’ont aucun intérêt à rester à l’écart de cette tendance.

L’écoquartier vise tout à la fois pour le milieu urbain des économies d’énergie et de matière, une meilleure gestion de l’eau, la mobilité douce, une qualité de vie faisant la part belle à la nature en ville et, plus fondamentalement, un urbanisme et des styles de vie durables. A la fois vitrine et symbole d’une évolution positive en profondeur de la société, l’écoquartier est l’expression tangible d’une politique intelligente de la ville et, en même temps, un faire-valoir pour ses promoteurs.

Au vrai, l’écoquartier propulse une écologie habituée à provoquer rejet et dénonciation en fer de lance d’un projet de société constructif et enthousiasmant, associant un mieux-être immédiat à la prise en compte à long terme de l’environnement. En apportant en outre une réponse à la dimension collective du défi écologique et en permettant de réelles avancées sur ce plan, l’essor des écoquartiers maintient à flot l’espoir que l’humanité saura relever la tête.

Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec Colin Campbell : L'éphémère âge du pétrole a déjà amorcé son déclin
  • Minidossier : L'empreinte écologique, indicateur sous pression

Février - mars - avril 2008

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

028e

15.00 CHF