La participation peine à se frayer une place dans les écoquartiers

La participation des futurs habitants à la conception de leur quartier fait émerger une architecture qui leur est mieux adaptée, crée une forte identification au lieu vectrice d’engagement, confère un rôle plus valorisant que de se faire expliquer comment ouvrir les fenêtres ou régler le chauffage dans un appartement équipé d’écotechnologies dernier cri. Mieux encore, la participation fait émerger des solutions collectives qui tirent l’ensemble de l’espace urbain et de ses usagers vers la durabilité. Problème : même dans les écoquartiers, cette participation aux multiples vertus est très peu mise en pratique.

Avril - mai - juin 2012

En savoir plus

045-045

2.00 CHF

  • Auteur : LRD