Vers un urbanisme qui comprend les modes de vie et en tient compte

Si l’on veut rendre les villes plus durables, il faut réussir à les organiser de telle sorte qu’elles puissent à la fois répondre aux aspirations des familles – pour les retenir de fuir vers les zones pavillonnaires moins denses – et les tirer vers des modes de vie plus écologiques. Or, toutes les familles n’ont pas les mêmes envies ni besoins en termes d’habitat ni les mêmes modes de vie. Un urbanisme durable doit donc être capable d’accueillir cette diversité de façon optimale.

Avril - mai - juin 2012

En savoir plus

045-033

3.00 CHF

  • Auteur : Luca Pattaroni et Marie-Paule Thomas sont chercheurs au Laboratoire de sociologie urbaine (Lasur) de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, Vincent Kaufmann dirige le Lasur.