Des milliers de ménages allemands préfèrent un petit jardin à une place de stationnement

Les personnes qui n’utilisent pas de voiture en ville rendent un service évident à la collectivité, mais n’évitent en général pas les nuisances dues au trafic motorisé des autres. En se regroupant dans un quartier, les ménages qui pratiquent une mobilité douce peuvent échapper au bruit, au stress et à la pollution des voitures. Des milliers de familles allemandes rejoignent d’autant plus volontiers ces quartiers qu’ils laissent en plus la part belle à la nature.

Décembre 2005 - janvier 2006

En savoir plus

018-026

2.00 CHF

  • Auteur : LRD