Le problème de la production n'est pas résolu

Lorsque l’idée de technologie intermédiaire germe dans les années 1960 dans l’esprit d’Ernst Friedrich Schumacher, elle est destinée aux populations pauvres du tiers-monde. Il s’agit d’améliorer leurs pratiques en leur apportant des solutions peu coûteuses, faciles à mettre en œuvre avec des matériaux locaux dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de l’habitat, de l’eau, de la santé. Schumacher part du constat que l’aide au développement, fondée sur le transfert de technologies modernes intensives en capital et orientées vers la production de masse est inappropriée. Dans les années 1970, la crise pétrolière et écologique confère à cette idée toute sa pertinence dans les pays riches et industrialisés aussi. C’est ainsi que naît l’appellation plus générale de technologies appropriées ou alternatives.

Février - mars 2006

En savoir plus

019-017

0.00 CHF

Ajouter au panier
  • Auteur : LRD