Ecoquartiers : mode d'emploi

« En 2008, le monde parviendra à un point d’inflexion invisible, mais d’une importance majeure, prévient le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) : pour la première fois de son histoire, plus de la moitié de sa population, soit 3,3 milliards d’habitants, vivra en milieu urbain. D’ici 2030, ce chiffre devrait avoisiner les 5 milliards. » La ville est dorénavant le destin d’une majorité de l’humanité et, dans l’absolu, d’une quantité absolument considérable de personnes. En Europe, les trois quarts de la population vivent en ville.

Sur fond de tels chiffres, l’engouement actuel d’une partie de la société civile et des autorités publiques pour les écoquartiers – considérés ici comme synonymes de quartiers durables – atteste la volonté croissante de faire de l’urbain un lieu où il fait bon rester. C’est sans doute là un signe de maturité, la reconnaissance que la vie est de moins en moins ailleurs, qu’il vaut mieux l’assumer en l’embellissant et en la rendant la plus agréable possible là où elle s’installe massivement et, plus en profondeur, en réduisant son impact écologique.

Février - mars - avril 2008

En savoir plus

028-019

0.00 CHF

Ajouter au panier