L'architecture empathique et bienveillante est complice de la vie

Rencontre avec Philippe Madec

Dans tout son travail d’architecte et d’urbaniste, Philippe Madec part en quête de l’action écoresponsable. Bien plus qu’une simple et nécessaire maîtrise technique, c’est là un engagement à tirer le meilleur parti du génie de chaque lieu, à valoriser ses atouts tout en réduisant au minimum le recours aux ressources matérielles.

Philippe Madec doit sa sensibilité aiguë à l’égard du monde à sa Bretagne natale. Mais son diplôme d’architecte obtenu à Paris ne lui disait pas comment associer ce trait et ce métier. Depuis qu’il a trouvé – grâce au régionalisme critique – les outils pour y parvenir, il les explore avec bonheur, et trace une voie pour les maîtres d’ouvrage qui cherchent, sur les lieux dont ils ont la responsabilité, à bâtir dans le respect du vivant.

L’architecture, souligne Philippe Madec, a vocation à faire le meilleur accueil possible à la vie. L’aventure de cette personnalité – membre du Club de Rome depuis 2010, Global Award pour l’architecture soutenable en 2012 – est d’autant plus exemplaire qu’il a la plume facile et explique volontiers son histoire et sa démarche.

Novembre - décembre 2014 - janvier 2015

En savoir plus

053-008

4.00 CHF

  • Rencontre avec : Philippe Madec est architecte et urbaniste, à Paris et à Rennes, et professeur à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Bretagne, à Rennes.