La fast fashion piétine la liberté humaine

L’impact écologique le plus délétère du numérique n’intervient pas durant la fabrication des équipements ni à cause de l’obsolescence programmée des logiciels. Il est lié à la façon dont le numérique est organisé pour distiller un matérialisme de masse qui transforme les doutes, aspirations et sentiments joyeux ou douloureux de ses usagers en débouchés commerciaux. De fait, le secteur de la mode fournit au capitalisme de surveillance un terrain de jeu parfait pour exercer son emprise sur les esprits.

Printemps - été 2020

En savoir plus

064-034

3.00 CHF