Ah, quelle tyrannie que la mode !

La mode apparaît au Moyen Age en tant que marque de distinction. Puis explose à partir du milieu du XXe siècle dans le sillage de la Seconde Guerre mondiale. Associée à une politique de prix de plus en plus bas, elle entraîne une surconsommation d’habits qui s’enracine dans une quête éperdue d’identité. Au XXIe siècle, ce phénomène prend une tournure insoutenable extrême avec la fast fashion, fille du capitalisme de surveillance.

Printemps - été 2020

En savoir plus

064-028

3.00 CHF

  • Auteur : Alexandra d'Imperio est journaliste et chercheuse indépendante à Rennes en France