Au parc de Yellowstone, la présence du loup rééquilibre les écoystèmes

Tout en haut des chaînes alimentaires, les grands prédateurs tels que le loup exercent une fonction de régulation cruciale sur l’ensemble du vivant et du milieu physique où ils vivent. Retirer un grand prédateur de son écosystème naturel, et c’est tout un ensemble d’équilibres qui se désagrège. Le réintroduire dans cet écosystème et ces équilibres se réinstaurent comme par enchantement. La preuve par l’expérience au parc national de Yellowstone, aux Etats-Unis.

Septembre - octobre 2010

En savoir plus

039-022

3.00 CHF

  • Auteur : Anne Teyssèdre-Couvet est conultante et auteure en écologie, à Paris