La biodiversité et ses services tendent leurs bras aux sociétés humaines

Trois idées-forces traversent les pages de ce dossier. La première est que le temps des zones réservées à la protection de quelques espèces et biotopes d’exception est révolu : c’est partout et tout le temps, y compris dans les milieux les plus investis par l’homme, les plus perturbés et les plus banals qu’il faut enrayer l’érosion de la biodiversité et restaurer et/ou créer de nouveaux habitats.

De nombreux exemples prouvent l’immense capacité des écosystèmes à recouvrer leur vitalité d’antan. Mais ce sont des îlots encore trop minoritaires au regard des tendances massives à l’œuvre, en particulier dans l’agriculture intensive, où la surexploitation et l’extension des parcelles tuent la vie et provoquent d’immenses pertes de biodiversité sur l’essentiel des territoires. Et l’urbanisation, les changements climatiques et les espèces invasives détériorent partout la situation.

Septem bre - octobre 2010

En savoir plus

039-019

0.00 CHF

Ajouter au panier
  • Auteur : LRD