Genève et Lille tissent la ville agricole

Pour une bonne partie de la biodiversité, la ville et ses abords constituent souvent un mur infranchissable. Impossible d’y pénétrer. Aussi les agglomérations lilloises et genevoises travaillent-elles sur une parade : elles tissent de grandes rocades de contournement pour la nature. Avec l’aide précieuse des agriculteurs, elles mettent en place des réseaux d’espaces naturels et cultivés : faune et flore, qualité des sols et de l’eau, paysages et loisirs pour les urbains sont les grands gagnants de ces opérations de régénération des campagnes périurbaines.

Août - septembre - octobre 2011

En savoir plus

043-052

2.00 CHF

  • Auteur : Carolina Solar est architecte et soutiendra en 2011 une thèse à l’Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles, en France, sur la connectivité paysagère.